All news
|
Print
09 novembre 2011 - Media release

La visite à INTERPOL d'un Vice-ministre chinois souligne le rôle de la coopération policière internationale

LYON (France) – Le Vice-ministre chinois de la Sécurité publique, M. Li Dongsheng, a rencontré le Secrétaire Général d'INTERPOL, M. Ronald K. Noble, au siège du Secrétariat général de l'organisation afin d’examiner les mesures de sécurité destinées à renforcer la coopération internationale en matière de lutte contre la criminalité transnationale.

La visite du Vice-ministre Li a été l'occasion de faire le point sur les défis majeurs de la criminalité organisée transnationale tels que le trafic d'êtres humains, le trafic de stupéfiants – et plus particulièrement le trafic d'héroïne dans le Triangle d’or de l’Asie du Sud-Est – ou les paris illégaux sur le football, et de discuter du Programme INTERPOL sur les droits de propriété intellectuelle.

« Les autorités chinoises mesurent pleinement le rôle essentiel d'INTERPOL lorsqu’il s’agit de lutter contre la criminalité internationale sous toutes ses formes, grâce à une coopération efficace des forces de police du monde entier », a déclaré le Vice-ministre chinois de la Sécurité publique, M. Li Dongsheng.

Le Secrétaire Général Noble a évoqué l’implication de la Chine dans différents projets de lutte contre les réseaux criminels organisés asiatiques – avec en particulier son rôle clé lors des opérations SOGA I (2007), SOGA II (2008) et SOGA III (2010) de lutte contre les paris illégaux sur le football, y voyant une illustration de la participation active du pays à la collaboration policière internationale. Au total, les trois opérations SOGA ont conduit à près de 7 000 arrestations, à la saisie de plus de 26 millions d'USD en espèces et à la fermeture d'établissements de paris clandestins brassant plus de deux milliards d’USD.

« La coopération policière internationale avec la Chine est capitale, non seulement pour la sécurité de ses citoyens mais également pour l’Asie et au-delà, à l’heure où la criminalité transnationale progresse et se diversifie sous l’effet de la mondialisation », a indiqué le Secrétaire Général Noble.

Par ailleurs, le déploiement d’une Cellule de soutien INTERPOL aux grandes manifestations (IMEST) dans le cadre de la sécurisation des Jeux universitaires mondiaux à Shenzhen en août dernier a permis de fournir toute une gamme de services d'appui avant et pendant l’événement – comme la vérification des noms et des passeports de près de 18 000 personnes par comparaison avec le contenu des bases de données mondiales de l'organisation. L’appui apporté par cette Cellule de soutien à l’occasion de l’Universiade était le troisième du genre demandé par la Chine, après les déploiements effectués lors des Jeux olympiques de Beijing en 2008 et des Jeux asiatiques de Canton en 2010.

« La Chine a toujours fait la preuve de son appui à la coopération policière internationale. Elle est consciente que les menaces criminelles transnationales auxquelles chaque pays doit faire face ne peuvent être combattues isolément », a ajouté le chef d’INTERPOL.

Un point sur l'avancement du projet de Complexe mondial INTERPOL pour l'innovation – qui doit ouvrir ses portes à Singapour début 2014 – ainsi que sur le Document de voyage INTERPOL, qui facilitera les déplacements internationaux des fonctionnaires de l'organisation participant à des enquêtes transnationales ou à des déploiements urgents, a également figuré parmi les principaux sujets abordés lors de la visite de M. Li.