All news
|
Print
12 juin 2013 - Media release

Le Secrétaire Général d’INTERPOL en visite en Mongolie, pays qui connaît la plus forte croissance économique au monde

OULAN-BATOR (Mongolie) – Lors de sa première visite officielle en Mongolie en tant que Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble a rencontré de hauts responsables du gouvernement et de la police, avec lesquels il s’est entretenu des menaces criminelles pesant sur le pays ainsi que des moyens d’accroître l’utilisation des outils et services mondiaux d’INTERPOL au niveau national afin de lutter contre ces menaces.

Lors de ses entretiens avec le Ministre de la Justice, M. Temuujin Khishigdemberel, la Secrétaire d’État au ministère de la Justice, Mme Bayartsetseg Jigmiddash, et le Directeur de la Police nationale, M. Bilegt Bayanmunkh, M. Noble a abordé les principaux défis auxquels les services de police mongols doivent faire face, parmi lesquels la criminalité organisée, la préservation du patrimoine culturel et le trafic d’êtres humains.

« Le soutien apporté par INTERPOL dans le cadre de la réforme de la justice pénale en Mongolie est non seulement essentiel aux enquêtes sur les affaires sensibles de criminalité organisée, mais également au renforcement des capacités de nos services d’application de la loi afin de prévenir et de combattre les nouvelles formes de criminalité transnationale telles que les trafics de stupéfiants et d’êtres humains, le blanchiment de fonds et les atteintes à notre patrimoine culturel », a déclaré M. Temuujin.

Plusieurs réformes sont engagées en Mongolie dans le domaine de la justice afin de renforcer la capacité du pays à lutter contre les nouvelles formes de criminalité. Un projet de loi portant création d’une autorité d’enquête indépendante a ainsi été élaboré et soumis au Parlement. Ces réformes devraient donner lieu à une collaboration plus étroite avec INTERPOL dans les domaines de la gestion de la sécurité des frontières, de la cybercriminalité et de la formation des fonctionnaires mongols.

« La Mongolie est fermement résolue à coopérer davantage au niveau international dans le domaine de l’application de la loi et à développer la collaboration et les partenariats entre sa police, ses services d’enquête et INTERPOL », a ajouté M. Temuujin.

« Bien que la vigueur de l’économie du pays offre de nombreux avantages à la population, elle ouvre également de nouvelles voies aux malfaiteurs qui cherchent à tirer profit des nouvelles richesses et des possibilités dont elles s’accompagnent. L’Organisation s’est engagée à faire bénéficier la Mongolie de l’Initiative INTERPOL de gestion intégrée des frontières afin d’aider le pays à assurer sa sécurité et celle de ses citoyens », a ajouté le Secrétaire Général d’INTERPOL », M. Ronald K. Noble.

« Au cours de mes entretiens avec le Ministre de la Justice, la Secrétaire d’État et le Directeur de la Police, ainsi qu’avec le personnel du Bureau central national, j’ai eu l’occasion de constater par moi-même les défis auxquels doit faire face la Mongolie en matière de police et de déterminer comment INTERPOL peut continuer à apporter son soutien au pays », a conclu le chef d’INTERPOL.

La Mongolie devient ainsi le 167ème pays dans lequel se rend M. Noble depuis sa première élection au poste de Secrétaire Général de l’organisation mondiale de police, en 2000.