All news
|
Print
13 mai 2009 - Media release

L’arrestation en Malaisie du terroriste le plus recherché à Singapour met en évidence toute l’utilité de la coopération internationale

HANOI (Viet Nam) – L’arrestation en Malaisie d’un chef terroriste présumé qui s’était évadé alors qu’il se trouvait en détention à Singapour souligne une nouvelle fois la nécessité pour la police d’échanger par le canal d’INTERPOL des informations sur les malfaiteurs en fuite recherchés au niveau international, a déclaré aujourd’hui le Président Khoo Boon Hui lors de la 29ème Conférence des Chefs de police de l’ANASE (Aseanapol), organisée à Hanoi.

Immédiatement après que Mas Selamat bin Kastari – un chef présumé du groupe terroriste Jemaah Islamiyah – se soit évadé du Whitley Road Detention Centre en février 2008, INTERPOL a diffusé un message d’alerte mondial auquel est venu s’ajouter la demande de Singapour de publier une notice rouge, c’est-à-dire un avis international réclamant l’arrestation d’une personne recherchée en vue de son extradition.

Devant les conférenciers, M. Khoo, Président d’INTERPOL et Directeur de la police singapourienne, a indiqué que la notice rouge avait permis de s’appuyer sur un réseau policier mondial pour obtenir des indices susceptibles d’aider à retrouver Mas Selamat, lequel aurait pu réapparaître n’importe où dans le monde.

« Alors même que nous le recherchions à Singapour et avions sollicité l’aide de nos homologues en Malaisie et en Indonésie, pays où nous pensions qu’il avait le plus de chances de se réfugier, nous avons toujours fait en sorte de communiquer des informations de police essentielles le concernant à nos collègues du monde entier », a précisé le Président Khoo.

« La publication d’une notice rouge nous a permis de bénéficier de la force d’un réseau policier mondial pour obtenir des indices, a permis à nos collègues du monde entier de mieux protéger leurs concitoyens et a limité les possibilités laissées à Mas Selamat de se déplacer d’un pays à l’autre dans la mesure où les notices rouges jouent le rôle de « signal d’alarme » à l’échelle mondiale. Par conséquent, je n’ai pour ma part été aucunement surpris de le voir arrêté si près de Singapour car il a dû lui être très difficile d’aller plus loin. »

« J’ai contacté mon homologue malaisien, l’Inspecteur général de la Police royale malaisienne, pour le remercier personnellement des remarquables efforts déployés par ses hommes pour arrêter ce dangereux terroriste », a ajouté le Président Khoo.

Mas Selamat a été arrêté en Malaisie le 1er avril ; il est actuellement en attente d’extradition vers Singapour.

Un accord conclu en 2007 entre INTERPOL et Aseanapol prévoit que les informations enregistrées dans le Système de base de données électronique d’Aseanapol (e-ADS) soient accessibles aux services chargés de l’application de la loi du monde entier par l’intermédiaire de I-24/7, le système mondial de communication policière sécurisée d’INTERPOL.

La déclaration qui a été signée prévoit en outre que toutes les recherches effectuées dans e-ADS soient automatiquement dirigées vers la base de données nominatives, la base de données sur les véhicules volés (SMV) et la base de données sur les documents de voyage volés et perdus (SLTD) d’INTERPOL. Cette dernière contient à l’heure actuelle des informations sur plus de 18 millions de documents provenant de plus de 140 pays.