All news
|
Print
12 octobre 2008

INTERPOL renouvelle son soutien après la découverte en Croatie du corps de la jeune touriste australienne disparue

LYON (France) – INTERPOL a souligné aujourd’hui sa volonté d’aider les enquêteurs croates et australiens après la confirmation, grâce à des analyses d’ADN, que le corps retrouvé au large de Dubrovnik est bien celui de la jeune touriste australienne disparue, Britt Lapthorne.

À Lyon, le personnel du Centre de commandement et de coordination d’INTERPOL opérationnel 24 heures sur 24 reste en liaison permanente avec les Bureaux centraux nationaux (B.C.N.) de Canberra et de Zagreb afin de veiller à ce que toute information reçue soit traitée sans délai.

Il a été demandé à l’ensemble des 187 pays membres d’INTERPOL de transmettre et de traiter de manière urgente toute information concernant cette affaire.

« En cet instant, nos pensées vont à la famille et aux amis de Britt Lapthorne », a déclaré le Directeur exécutif des Services de police d’INTERPOL, M. Jean-Michel Louboutin.

« Il est certain que tous ceux qui ont participé aux recherches espéraient un dénouement différent, et notre priorité à l’heure actuelle doit être d’aider les autorités croates chargées de l’enquête à établir les circonstances qui entourent sa mort. »